Vos objets de valeurs marqués à vie, comme un tatouage. Voilà ce que permet le marquage chimique indélébile pour se prémunir des cambriolages. 

561x360_aubagne-le-20-fevrier-2015-des-kits-de-marquage-adn-chimique-sont-distribues-la-population-pour-qu

Le marquage chimique, qu’est ce que c’est ?

C’est un tube de la taille d’un rouge à lèvres. A l’intérieur, de l’ADN chimique, invisible à l’œil nu et inodore. Cette technologie innovante permet de marquer pendant au moins 5 ans jusqu’à 80 objets de valeurs. Ainsi, elle permet d’identifier l’origine de la propriété d’un objet volé et de relier l’auteur au délit. Seule la police, équipée de lampes à ultraviolet, peut voir ce marquage.
voisins vigilants
Chaque personne dispose d’un code unique et référencé pour marquer ses objets personnels.  Ce marquage permettra, si l’objet est volé, de retrouver son propriétaire lors de sa découverte par les forces de police et de gendarmerie.
voisins vigilants
Mode d’emploi :
Le traceur est composé d’eau, de fluorescéine permettant la détection de la trace avec une lampe UV, d’un fixateur, et d’un mélange variable d’éléments chimiques appelés terres rares, qui constitue la signature unique. Les possesseurs du marquage chimique sont invités à marquer avec un petit pinceau les objets de valeurs, d’en faire la liste, et d’apposer en évidence dans le logement la signalétique pour dissuader les voleurs. Le code, associé au lieu où se trouvent les objets marqués, est stocké dans une base de données très protégée.
voisins vigilants

La dissuasion, objectif n°1

C’est bien l’objectif poursuivi par la municipalité d’Aubagne, en proie, selon la préfecture de police, à la délinquance itinérante marseillaise. La ville a ainsi distribué près de 700 kits. Une première d’une telle ampleur en France.

« J’ai marqué des objets de valeur ou des objets sentimentaux, raconte Corinne Aharfi, une Aubagnaise faisant partie du réseaux Voisins Vigilants. Le marquage est un plus : tout ce qui peut permettre de prévenir les cambriolages est positif », estime-t-elle.

Les utilisateurs du marqueur pourront apposer un petit autocollant qui précise que l’objet est marqué. Une information qui sera également visible sur les boîtes aux lettres des propriétaires.

Des résultats prouvés en Angleterre

Mis au point à Telford par les frères Cleary, un scientifique et un policier, le marqueur est commercialisé en Angleterre depuis 2003. Là-bas, plusieurs centaines de milliers de commerces et de résidences privées en sont équipés !

La baisse des attaques dans les lieux pourvus du système est estimé à 90%. Il aurait par ailleurs facilité plus d’un millier de condamnations pénales. 

Expérimenté en France pendant deux ans, le marquage chimique tend à se développer depuis le début de l’année et concerne plus d’une centaine de commerces. Si ces derniers le mettent en place pour tracer les voyous, les particuliers l’utilisent pour protéger leurs objets de valeur des cambriolages.

Les commerces équipés

A Marseille, plusieurs commerces et grands centres commerciaux se sont déjà équipés de ce système. En cas de braquages, des brumisateurs cachés diffusent le produit. Le coupable peut se faire repérer n’importe quand, lors d’un banal contrôle routier ou en discothèque, sur projection d’une lumière ultra-violette. Sa peau est imprégnée pour plusieurs semaines, ses cheveux pour six mois, et il n’a plus qu’à jeter ses habits, marqués à vie.

La commune de La Madeleine (59), s’est également inscrite dans cette démarche innovante.

Et vous, qu’en pensez-vous ? 
voisins vigilants