Selon une étude publiée par le Laboratoire de la mobilité inclusive, 30% des plus de 65 ans ne sortent pas de chez eux pendant 24 heures d’affilée. Pour venir en aide à ces personnes, le sondage recommande de s’appuyer sur le numérique. Explications.

Pieton-senior

Les personnes entre 65 ans et 74 ans parcourent environ 17 kilomètres par jour tandis que les distances parcourues pour les plus de 75 ans passent à 8 kilomètres. Les seniors utilisent très peu les transports publics, craignant de ne pas arriver à se repérer, de tomber, ou jugeant leur forme physique insuffisante.

Une immobilité « brutale »

La forte dépendance à la voiture dans les espaces ruraux et périurbains, où vivent 65% des seniors, entraîne « une immobilité parfois brutale » lorsqu’ils ne peuvent plus conduire. 

Dans ce cas, la marche peut être un recours. Mais les accidents liés à la marche sont élevés : 54% des piétons tués sont des personnes âgées (70% en zone urbaine). A partir d’un certain âge, beaucoup ne peuvent plus se déplacer seules, et comptent sur leurs proches ou leurs aides ménagères pour les accompagner dans leurs déplacements (courses, démarches administratives, soins). 

Par ailleurs, 44% des plus de 75 ans déclarent avoir des difficultés pour se déplacer et seulement 6% des seniors bénéficient d’une aide à la mobilité.

Moins de 24 % ont internet

S’appuyer sur les possibilités offertes par le numérique (télémédecine, achats sur internet, livraisons) peut permettre de freiner la perte d’autonomie et contribuer au maintien à domicile, souligne l’étude. Mais, malgré une forte progression des usages numériques, les seniors restent peu équipés : en 2012, moins de 24% des plus de 75 ans disposaient d’internet à la maison. 

L’étude suggère de former les seniors à l’utilisation des nouvelles technologies. Elle suggère aussi d’adapter les sites internet et applications mobiles dédiées à la mobilité selon les capacités et besoins des seniors. Elle recommande également, pour qu’ils puissent continuer plus longtemps à sortir, le développement du transport accompagné.

Voisins Vigilants est le premier réseau social de voisinage en France. Il permet la mise en relation des habitants d’un même quartier et développe des liens d’entraide, de solidarité et de bienveillance entre voisins. N’hésitez pas à aider les personnes âgées de votre quartier, surtout si ces dernières sont isolées. Vous pouvez les accompagner dans leur déplacement : aller faire les courses avec elles, les inviter à faire une promenade… Pour lutter contre l’isolement des personnes âgées de votre quartier, vous avez également la possibilité de vous organiser entre voisins grâce à la plateforme www.voisinsvigilants.org. Par exemple, rendez leur une petite visite régulière, passez leur un petit coup de fil hebdomadaire pour prendre des nouvelles, invitez-les à boire un petit café…

Vous pouvez relire cet article sur le site du quotidien régional Le Télégramme