Protection/prévention

Comment protéger ses données personnelles ?

Share Button

Tous les jeudi, nous vous indiquons une solution pour lutter contre les cambriolages. Aujourd’hui, nous vous présentons 4 solutions pour protéger vos données personnelles. Si un cambriolage entraîne la perte de bijoux, œuvres d’art ou appareils high-tech, les cambrioleurs pourraient bien rechercher autre chose… comme vos données et documents personnels stockés sur votre ordinateur ! Moins connu que le vol d’objets, le vol de données est une réalité qui peut porter un important préjudice à la victime. Comment bien protéger vos données personnelles ?

2505_1352826274_donnees-personnelles-internet

Attention au vol d’ordinateur

Un ordinateur n’est pas qu’un objet technologique. Un vol peut entraîner des conséquences plus que pécuniaires ! En effet, en cas de vol, non seulement l’ordinateur sera revendu, mais si le cambrioleur est malin, il pourra aussi exploiter toutes les informations présentes sur votre disque dur pour les revendre ou les utiliser dans le cadre d’une usurpation d’identité.

Comment protéger ses données personnelles ?

Nous vous proposons 3 solutions pour éviter le vol et la perte de vos données et documents personnels : le coffre-fort numérique, le stockage en réseau et le stockage en ligne.

Le coffre-fort numérique

Un coffre-fort numérique est un espace en ligne où l’on peut stocker, archiver et consulter des documents numériques sensibles et privés : factures, bulletins de salaire, pièces justificatives, documents scannés, etc. Ce coffre-fort est très pratique en termes d’espace et de sécurité des données !

Mais comment ça marche ? Un opérateur met à votre disposition un espace en ligne vous permettant d’héberger un certain nombre de données sur des serveurs externalisés. 

Quels sont les avantages ? Ce système permet d’éviter la perte de données en cas d’accident (panne d’ordinateur, vol, incendie…) et la sécurisation des données confidentielles.

La détention d’un coffre fort électronique permet également à des tiers d’y envoyer eux-mêmes leurs documents électroniques originaux et dûment certifiés comme tels. Ainsi, fiches de paie, factures ou relevés de compte peuvent être directement envoyés pour archive par les organismes émetteurs et, ainsi, disposer de la certification adéquate pour servir de preuve.

Le coffre-fort numérique permet de mettre ses documents à l’abri des pannes d’ordinateurs, incendie, inondation, vol, ou plantage de disque dur externe. En transférant les documents électroniques de l’ordinateur sur le coffre fort numérique, ils seront en sécurité, puisqu’ils seront stockés sur plusieurs serveurs distincts.

Le disque dur externe

Près de 60 % des utilisateurs y ont recours pour sauvegarder leurs données. L’utilisation d’un disque dur externe est relativement simple puisqu’il s’agit de le brancher sur l’ordinateur pour transférer et sauvegarder les fichiers. Son avantage réside surtout dans la capacité de stockage. Attention, la sauvegarde des données sur un disque dur requiert une grande rigueur puisqu’il s’agit d’une sauvegarde manuelle (à la différence de la sauvegarde automatique), il est nécessaire de le faire régulièrement. 

Bien entendu, le problème auquel vous risquez d’être confronté est le suivant : si vous faites une sauvegarde le 1er avril, que vous laissez le temps filer et que vous perdez vos données trois mois plus tard, vous ne récupérerez pas l’ensemble de vos données via votre disque externe. Il est nécessaire de sauvegarder vos fichiers régulièrement. D’où l’utilité des logiciels de sauvegarde, dits logiciels de synchronisation. Il s’agit tout simplement d’un logiciel qui copiera toutes vos données de façon régulière (toutes les semaines, tous les deux jours, tous les jours, au choix), et cela de façon automatique, depuis votre ordinateur jusqu’à votre disque externe.

Seuls inconvénients à la solution de la sauvegarde physique : vous restez limité par la taille du disque dur et si la machine grille ou si vous vous faites cambrioler, les données seront perdues ! Quelques conseils : éviter de le débrancher pendant une sauvegarde, conserver suffisamment d’espace libre et l’utiliser ponctuellement pour qu’il dure plus longtemps. Selon les spécialistes, les pannes surviennent le plus souvent au cours des trois premiers mois. Passé ce délai, les fichiers sont en sécurité pendant au moins cinq ans. Et surtout, ne pas le placer près de votre ordinateur, cachez-le afin qu’il ne soit pas à la vue du cambrioleur.

Le stockage en réseau

Il existe également ce que l’on appelle le NAS, un appareil de réseau de stockage. Ce système est plus évolué que le disque dur externe. Le serveur NAS est en effet composé de plusieurs disques durs et d’un système logiciel (le RAID) qui permet la recopie automatique des données d’un disque à l’autre. Cela assure la pérennité des données même en cas de défection d’un des disques. Sa configuration requiert des connaissances techniques. Si vous n’y connaissez rien, il faudra vous appuyer sur l’expertise d’une connaissance ou d’un professionnel. Suivant les fonctionnalités du NAS, soit vous sauvegarderez les données de manière manuelle, soit le système sauvegardera les données automatiquement et autant de fois que vous le souhaitez (une fois par semaine, une fois par jour…). De la même manière qu’une sauvegarde sur disque dur externe, évitez de disposer le serveur NAS dans la même pièce que les ordinateurs (incendies, cambriolages…).

Le stockage en ligne

Il existe des solutions de stockage en ligne bien connues dans le monde de l’informatique comme par exemple : Dropbox et Google Drive. Si vous utilisez ces produits pour transférer, stocker et récupérer des données, alors vous savez de quoi il s’agit. Le stockage en ligne est un service de « cloud computing » (nuage informatique) qui permet de sauvegarder, partager et accéder à tous vos fichiers (documents, photos, vidéos, musiques…) depuis n’importe quel appareil connecté à Internet partout dans le monde. Si les données sont protégées sur le serveur par un identifiant et un mot de passe, elles ne sont pas forcément à l’abri, comme l’ont montré récemment les affaires de piratage des photos de stars. D’ailleurs, la plupart des opérateurs déclinent toute responsabilité en cas de perte de données. 

Attention ! Chaque support de stockage nécessite un identifiant et un mot de passe. Ne sauvegarder pas vos identifiants sur votre navigateur internet ! Sinon, lors du vol de votre ordinateur, le voleur pourra s’y connecter tout simplement et ainsi accéder à toutes vos données confidentielles… 

Si vous êtes victime d’un cambriolage, connectez-vous sur la plateforme www.voisinsvigilants.org et informez vos voisins en envoyant une alerte.

2 commentaires sur “Comment protéger ses données personnelles ?

  1. Bonjour,
    Une autre solution est de faire une sauvegarde supplémentaire sur des clefs usb de bonne capacité (2 exemplaires), facile à cacher, ne risquant pas les choc ou surtension, pour tous les document importants qui peuvent être dangereux de voir partir dans la nature.
    Il faut bien entendu se souvenir de l’endroit ou se trouve les clefs et penser à les mettre à jour, un exercice de fin de semaine.
    On peut aussi penser à faire un cd de temps en temps pour les images/photo. cd qui s’ajoute au fur et à mesure, car on ne peut pas forcement les effacer. Ce support qui n’est pas éternel, ne craint pas les chocs électrique ou la défaillance electronique.
    Un complément donc !
    Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *