Christophe Vigier, adjoint au maire de Chaumontel et élu à la sécurité, a partagé avec nous son expérience de Voisin Vigilant. Depuis peu, sa municipalité est Mairie Vigilante. Zoom sur cette success story !

Chaumontel

Un abonnement «très peu coûteux» pour la commune

« 45 cambriolages ont été relevés à Chaumontel  en 2013 ! » raconte Christophe Vigier, adjoint au maire et élu à la sécurité de Chaumontel, dans le Val d’Oise (95). Soucieux de faire bouger les choses, et au vu de l’engouement suscité pour le dispositif Voisins Vigilants® auprès des Chaumontellois, il décide il y a quelques semaines, au côté des autres élus de la commune, de faire adhérer leur municipalité au dispositif, devenue « Mairie Vigilante ».
L’abonnement Mairie Vigilante comprend entre autres la livraison de la signalétique Voisins Vigilants®, l’accès à la plateforme de communication voisinsvigilants.org, et est ainsi en relation constante avec ses administrés. En quelques clics, elle alerte ces derniers de tout ce qui se passe dans leur ville. L’élu se félicite du faible coût engendré par le dispositif. « 1000 euros l’abonnement de Mairie Vigilante, pour environ 3000 habitants, ce n’est rien du tout. D’ici quelques mois nous allons mettre en place un système de vidéosurveillance à Chaumontel, qui va nous coûter 140 000 euros ! Ça permettra de compléter le dispositif Voisins Vigilants® ».

«Recréer une cohésion sociale»

Christophe Vigier, fonctionnaire de police de métier et confronté quotidiennement à  « la détresse des gens », décide d’agir.  Pendant la campagne des municipales, en 2014, il souhaite pointer du doigt les problèmes de sécurité. « J’ai souhaité redonner envie aux gens de se prendre en main, et surtout de recréer une cohésion sociale. Chaumontel est une petite commune de région parisienne mais pour autant, ses habitants avaient gardé les mêmes habitudes que dans les grandes villes : ils ne connaissaient pas leurs voisins », poursuit-il. Alors, pour que les habitants reprennent l’habitude de discuter entre eux, il décide, au printemps 2014 et au côté d’autres élus de la commune, de mettre en place des communautés de Voisins Vigilants® un peu partout à Chaumontel. Les résultats se font rapidement sentir. Très vite, leur première communauté s’agrandit pour atteindre la trentaine de membres, puis six réunions publiques sont organisées. « On a vite constaté qu’on avait pris de l’ampleur. Les communautés de Voisins ont commencé à pulluler un peu partout à Chaumontel ». C’est le moins qu’on puisse dire, puisqu’à l’heure actuelle, la commune comptabilise plus de 210 foyers de Voisins Vigilants®. « On espère encore augmenter ces chiffres ! », précise l’élu.

Pour Christophe Vigier, les référents des communautés participent vraiment au renforcement de la cohésion sociale. « Ça permet aux habitants de mettre des visages sur des noms, sur des adresses. Le fait de pouvoir mieux informer et communiquer, ça les rassure. Désormais, les habitants se connaissent et se parlent».

«Un dispositif très satisfaisant, avec un outil de communication simple»

« Une baisse de 20 % des cambriolages a été récemment constatée à Chaumontel, et je pense que la mise en place du dispositif y est pour quelque chose » se réjouit Christophe Vigier. Les Chaumontellois s’accommodent rapidement de la plateforme de communication voisinsvigilants.org et l’utilisent à bon escient. Le système d’alerte, la messagerie, la gazette… Chaque fonctionnalité est bien intégrée auprès des habitants. « Je suis content de voir que chaque alerte envoyée est prise au sérieux. Les gens ont bien compris l’utilité de la plateforme voisinsivigilants.org, ils n’envoient pas d’alertes fantaisistes », se félicite l’élu.

Le secret du succès de la mise en place du dispositif sur la commune ? La communication ! « En organisant régulièrement des réunions publiques, en présentant les référents aux habitants, cela attise la curiosité des non-inscrits. Chaque communauté veut se prendre en main alors chacun y met du sien. Les gens sont contents. Avec ce bouche à oreille, de nouvelles communautés se créent très vite ».

Avec, à terme, pour objectif d’éradiquer l’insécurité de Chaumontel.