Le car-jacking consiste à dérober un véhicule à l’arrêt, alors que son propriétaire est à l’intérieur. Pour éviter de vous trouver dans cette situation, voici quelques conseils.

car-jacking

Les 7 conseils du Ministère de l’Intérieur

1. Fermez vos portières à clés, même pour de courts trajets.
2. Ne laissez pas votre sac à main ou objets de valeur sur le siège passager.
3. Ne répondez pas à une provocation extérieure qui aura comme objectif de vous faire sortir de votre véhicule.
4. N’utilisez pas le même porte-clefs pour les clefs de voiture et celles de la maison.
5. Restez méfiant vis-à-vis des conducteurs qui pourraient réclamer votre assistance alors qu’ils sont en panne au bord de la route.
6. Évitez de vous arrêter en un lieu isolé, ou mal éclairé la nuit, qui pourrait faciliter le passage à l’acte.
7. Si vous descendez de votre véhicule, coupez le contact, prenez les clefs et votre sac à main avec vous.
voisins

Que faire si vous êtes victime d’un car-jacking ?

1. Attirez l’attention en utilisant votre klaxon, il est probable que cela fasse fuir le voleur.
2. Ne négociez pas et sortez du véhicule.
3. Ne vous positionnez pas sur la trajectoire de fuite du voleur.
4. Tentez de mémoriser un maximum de détails qui vont permettre d’orienter l’enquête (numéro d’immatriculation du véhicule des auteurs ou des complices, description…).
5. Signalez immédiatement le vol de votre véhicule et déposez une plainte.
voisins
Si vous êtes victime de car-jacking, avertissez vos voisins grâce au système d’alerte par SMS de Voisins Vigilants.