Breizh-info

Bilan de 5 mois d’expérience à Fay-de-Bretagne en Loire-Atlantique

Share Button

Le dispositif des Voisins Vigilants, censé développer l’implication des citoyens dans leur environnement direct pour contrecarrer l’explosion du nombre de cambriolages et de démarchages douteux, ne cesse de s’étendre.

la-mairie-vigilante-la-rencontre-des-citoyens

Après Blain, au centre de la Loire-Atlantique, devenue Mairie Vigilante en 2014, Fay-de-Bretagne, commune située à une dizaine de kilomètres au sud, a mis en place le dispositif fin 2015. Le 14 avril dernier, une réunion présentait le chemin parcouru en un peu plus de 5 mois.

La commune de Fay-de-Bretagne est en lien avec la plateforme voisinsvigilants.org. Lorsqu’une personne s’inscrit, elle donne son nom, son prénom et son adresse. Elle est géolocalisée par le site et rattachée à un secteur. Les alertes peuvent être transmises directement sur le site, ou par SMS sur un numéro gratuit, le 06 47 49 26 26 et sont filtrées par deux adjoints au maire très impliqués dans le dispositif, Françoise Groussolle (affaires sociales) et Jean-Patrick Legrand (aménagement du territoire). La commune n’envisage pas pour l’instant de recourir à la vidéo-surveillance urbaine.

Parmi les alertes qui peuvent être transmises par le voisin vigilant, le comportement suspect de démarcheurs divers, ou d’individus qui semblent se livrer à des repérages en vue de futurs cambriolages, les tentatives d’empoisonner des animaux domestiques, les véhicules suspects etc. Dans l’autre sens, la mairie peut répercuter au réseau de Voisins Vigilants de la commune des conseils pour se prémunir des cambriolages, des alertes météo (tempêtes, inondations, canicule…), de travaux (EDF, eau, déviations routières…) etc.

Cette réunion était aussi l’occasion pour les deux adjoints impliqués dans le dispositif de rappeler quelques règles de prudence. « Il est hors de question d’aller jouer au Rambo s’il y a un cambriolage. Mieux vaut regarder combien sont-ils, relever le n°, le type et la description de leur voiture, pour que les gendarmes puissent l’intercepter après ». Ou encore « s’échanger ses clefs avec son voisin de rue ou de hameau afin de pouvoir relever son courrier s’il part en vacances, et ainsi tromper d’éventuels cambrioleurs. »

En 5 mois, le dispositif Voisins Vigilants a déjà permis de remonter un certain nombre d’informations.

Merci au journal Breizh info pour cet article !
voisins
Pour adhérer au dispositif Voisins Vigilants, inscrivez-vous sur www.voisinsvigilants.org et intégrez la communauté de voisins de votre quartier. L’adhésion est gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *